ARTICLES SANTÉ

La vitamine D : Sa grande importance

La vitamine D est une vitamine liposoluble, tout comme la vitamine A, E et K. Le terme liposoluble veut dire que ces vitamines se dissolvent dans les graisses et l’huile plutôt que dans l’eau.
Elles sont donc stockées dans les tissus adipeux (graisses) du corps et sont par conséquent éliminées plus lentement que les vitamines hydrosolubles.

Les bienfaits de la vitamine d

Elle renforce les os. En effet, la vitamine D aide le corps à absorber le calcium et le phosphore, qui sont essentiels pour la santé des os.
Une carence en vitamine D peut entrainer une fragilité osseuse.

La vitamine D renforce le système immunitaire. Le risque d’infections et de maladies auto-immunes peut augmenter en cas de carence.

Elle améliore la fonction musculaire.

Prendre régulièrement de la vitamine D, va réduire le risque de maladies cardiovasculaires en régulant la pression artérielle, en réduisant l’inflammation et en améliorant la santé des vaisseaux sanguins.

Augmente la production de sérotonine. La vitamine D est liée à la production de sérotonine, un neurotransmetteur qui joue un rôle important dans la régulation de l’humeur. Une carence peut donc entrainer une dépression et une faible estime de soi.

Réduit le risque de certains cancers comme le cancer du sein, du côlon, de la prostate et de la peau (mélanomes).

Contribue à la prévention du diabète de type 2. La vitamine D peut améliorer la sensibilité à l’insuline et aider à réguler la glycémie, ce qui peut contribuer à la prévention ou au traitement du diabète de type 2.

Améliore la santé dentaire : Elle peut aider à renforcer les dents et à prévenir les caries dentaires.

La vitamine D peut aider à réguler le poids corporel en réduisant l’accumulation de graisse dans le corps.

Où la retrouve t-on ?

Il existe plusieurs moyens afin d’apporter de la vitamine D à notre corps. Nous pouvons la retrouver dans l’alimentation, dans les compléments alimentaires et enfin grâce à une exposition au soleil.

L’alimentation :

Préférez les poissons gras tels que : Le saumon, le thon, le maquereau, la truite arc-en-ciel, le hareng ainsi que les sardines.

Le foie de morue : Très riche en vitamine D, nous le retrouvons souvent sous forme d’huile.

Jaune d’œuf : Les jaunes d’œuf en contiennent mais en petite quantité. Préférez la filière « bleu-blanc-coeur ».

La supplémentation :

Pendant la période hivernale il est intéressant de se supplémenter. Souvent appelée « vitamine D » , il existe une multitude de formats, marques, D ou D3. Mais que choisir ?

La vitamine D2 est celle qui est largement prescrite par les médecins. C’est aussi une vitamine de synthèse que je ne recommande pas car elle est beaucoup moins performante que la D3. En effet, une dose de D3 est 5 fois plus efficace qu’une dose de D2.

À savoir : Lorsque vous vous supplémentez en vitamine D3, il est très important de vous supplémenter en vitamine K2. Car les besoins de vitamine K2 sont augmentés lorsque vous prenez de la D3. Pris de façon combinée, ces nutriments renforcent les os et améliorent la santé cardiaque.

Ne prenez pas non plus n’importe quelle vitamine D3, préférez les vitamines D3 végétales ou Bio. Je me procure les vitamines D3 et K2 chez D-Plantes. Il existe bien-sûr beaucoup d’autres sites.

Le soleil :

L’exposition au soleil est la plus importante et aussi la plus efficace.
Après des années de désinformations le concernant, vous vous dites certainement qu’il est mauvais pour la santé.
Je vais vous démontrer l’importance de s’y exposer régulièrement, et SANS crème solaire. Oui oui vous avez bien lu, sans crème solaire.

L’exposition au soleil

Aimons le soleil et les bienfaits qu’il nous apporte 🌞

Le fait de se cacher en permanence du soleil, de se tartiner de crème solaire etc… vous prive considérablement de ses nombreux bienfaits afin de se maintenir en bonne santé. Nous tirons notre énergie du soleil, comme les plantes, elles ont besoin de soleil pour vivre et grandir.

L’exposition au soleil stimule la production de vitamine D par l’épiderme, c’est la meilleure façon de faire le plein de vitamine D.

Le Dr Mercola préconise d’exposer au moins 40% de notre peau au soleil.

La production de vitamine D varie en fonction de plusieurs paramètres : L’âge, l’altitude, le réfléchissement, la saison, les nuages, la crème solaire, la couleur de peau…

Il est dit que plus votre peau est foncée, plus vous aurez besoin de l’exposer au soleil pour maintenir un niveau optimal de vitamine D. Les crèmes solaires bloquent les rayons UVB ainsi que la couverture nuageuse et la pollution atmosphérique.

Toutefois il est nécessaire de pratiquer une exposition raisonnée au soleil. Le Dr Mercola conseille aux personnes ayant une peau claire de s’exposer jusqu’à ce qu’elle commence à devenir rose claire. Environ 10 à 20 minutes. Ensuite couvrez-vous ou mettez-vous à l’ombre.
Pour les peaux plus foncées, exposez-vous jusqu’à ce qu’elle devienne un peu plus foncée. La durée va dépendre de votre teint de peau cela peut être 3 à 6 fois plus longtemps que les peaux claires.

NB : Vous exposer plus longtemps, n’augmentera pas votre production de vitamine D. Vous risqueriez d’attraper des coups de soleil, d’abimer votre peau…

Rappelez-vous, la vitamine D réduit le risque de développer des mélanomes. Les mélanomes apparaissent sur des peaux peu exposées au soleil. Toujours dans le cadre d’une exposition raisonnée, le fait de s’exposer au soleil sans crème solaire ne va pas augmenter le risque de cancer de la peau, bien au contraire.

Au retour des beaux jours, il est conseillé de vous exposer petit à petit au soleil. Au début, commencez par quelques minutes puis augmentez ce temps au fur et à mesure. Plus votre peau va bronzer et plus vous pourrez vous exposer longtemps (et toujours sans crème solaire). Cela va permettre d’augmenter la capacité des cellules pigmentaires à produire les pigments qui sont à l’origine du bronzage, mais aussi ce sont ceux qui protègent la peau de la surexposition au soleil.

Les précautions

Protégez votre visage et vos yeux :
Le visage, représentant une surface de peau assez faible, contribue assez peu à la production de vitamine D. Par conséquent, protégez bien cette zone qui est fragile.

Les crèmes solaires :
Si vous décidez d’utiliser une crème solaire, faites très attention à celles que vous choisissez. Beaucoup contiennent des produits chimiques qui sont absorbés par la peau et se retrouvent dans votre organisme. Selon le Guide 2014 de Groupe de travail sur l’environnement, près de 75% des crèmes solaires contiennent des ingrédients potentiellement dangereux.

Prochainement, je vous proposerai une recette maison de crème solaire à base d’huile végétale et quelques huiles essentielles (non photosensibilisantes), utilisable pour toute la famille de bébé à adulte. 😉

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager :)

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *